Les 7 bonnes pratiques SEO à déployer d’urgence en 2019 

Boostez votre référencement, obtenez du trafic naturel

 

1 – Activez le HTTPS

Si votre site est n’a pas de certificat SSL attendez-vous à voir vos ranking baisser violemment. Google a décidé de fortement pénaliser les sites qui ne sont pas sécurisés.

Si votre site possède le moindre formulaire de contact, il est nécessaire d’activer le HTTPS. Le navigateur Google Chrome bloque déjà certains sites qui n’ont pas chiffré leur connexion.

 

HTTPS est un protocole qui sécurise le transfert de données entre votre site et vos visiteurs. Pour l’installer, il faut vous procurer un certificat SSL, un petit cadenas vert apparaît alors dans l’URL de votre site.

 

Let’s Encrypt propose des certificats SSL automatiques et gratuits, et c’est très simple à mettre en place chez la plupart des hébergeurs. N’attendez plus et sécurisez votre site dès maintenant.

 

2 – Créez un cocon sémantique 

Vous souhaitez créer du contenu sur votre site web pour attirer vos clients ?

Pensez cocon sémantique !

Le cocon sémantique est un concept alliant optimisation de contenu selon les besoins des visiteurs, et un maillage interne cohérent.

 

Le cocon permet de définir l’architecture d’un site web et son arborescence de façon à booster son référencement.

 

Pour cela, vous devez penser l’arborescence de votre site en silo selon les thématiques que vous traitez. Créer un maillage cohérent aide Google à comprendre de quoi traite votre site web.

Structure d'un site web classique

Structure “classique” d’un site web

Structure type d’un cocon sémantique

Structure type d’un cocon sémantique

Le cocon vous aide à bien traiter les contenus par thématique. Google s’intéresse de plus en plus au contenu et au contexte, mettez de l’ordre dans le maillage de votre site et vous gagnerez certainement quelques places dans votre positionnement.

 

3 – Pensez mobile

En 2009, 0,7% des pages web étaient ouvertes avec un mobile. Aujourd’hui, 52,2% des pages sont consultées sur un smartphone.

Certains marketers et spécialistes du web n’hésitent pas à comparer le web desktop à la télé en noir et blanc: voué à disparaître.

 

Vous l’avez compris, Google n’attend plus de vous que votre site soit mobile-friendly, mais bien mobile-first !

 

Premièrement, assurez-vous que votre site web soit adaptatif. Avez-vous déjà ouvert votre site avec un téléphone mobile ? Comment est-il ? S’adapte-t-il bien à chaque téléphone ? Est-il agréable de naviguer dessus ? Est-il lisible ?

 

Prenez en compte l’Accelerated Mobile Pages (AMP). Instauré par Google, il s’agit de versions allégées de vos pages, qui permet aux navigateurs mobiles de les charger très rapidement. Elles demandent moins de ressource pour les mobiles peu puissants, et elles consomment moins de data, elles se chargent donc bien plus rapidement.

 

Pour finir, prenez le temps de comprendre les besoins de vos visiteurs.Un visiteur mobile est très différent d’un visiteur desktop. La plupart du temps, les gens sortent leur téléphone lorsqu’ils sont en extérieur de la maison: dans les transports, dans la rue, etc.

Pouvez-vous résoudre les quatre types de problèmes des visiteurs mobiles ?

  • Je veux savoir: lorsqu’une personne veut connaître un renseignement pour satisfaire sa curiosité. Ex: J’ai vu une pub, je veux en savoir plus
  • Je veux aller: lorsqu’une personne est en extérieur et souhaite se rendre dans un lieu. Ex: “Restaurant japonais à moins de 2km”
  • Je veux faire: lorsqu’une personne souhaite des renseignements après un achat, ou bien lorsque l’on veut de l’aide pour réaliser une tâche. Ex: “Comment faire… ?”
  • Je veux acheter: lorsqu’une personne souhaite acheter quelque chose qu’elle voit dans la rue ou dans un magasin. Ex: “Avis protection en verre Samsung”

 

4 – Des backlinks cohérents

Les stratégies de netlinking sont toujours redoutablement efficaces en 2018. Les liens qui pointent vers votre site web sont appelés des backlinks. Un backlink venant d’un site réputé qui traite de thématiques similaires aux sujets que vous traitez vous apportera une grande visibilité sur les moteurs de recherche.

 

Des backlinks faciles: les réseaux sociaux.

Les publications ne sont pas référencées mais les liens dans les descriptions sont bien pris en compte par les moteurs de recherche. Profitez de votre page Facebook, Twitter, Instagram, pour mettre le lien de votre site web. Ca aidera Google à comprendre ce que vous faîtes et les moteurs de recherche vous mettront un peu plus en avant.

 

Espionnez vos concurrents.

Vous voulez apparaître dans les résultats sur certains mots clés ?

Tapez ces mots clés sur Google, cliquez sur les premiers résultats. Une fois que vous avez listé ces sites concurrents, analysez leurs backlinks à l’aide d’outils comme SEOprofiler ou Majestic SEO. 

 

Collaborez avec vos partenaires.

Un blogueur traite de sujets annexes à votre thématique ? Proposez-lui d’écrire un article pour son blog en échange d’un lien vers votre site. C’est ce qu’on appelle du guest posting.

 

Créez des infographies.

Vous aimeriez traiter un nouveau sujet ? Changez de format, faites une infographie. En faisant la promotion de votre image sur les réseaux sociaux, l’infographie a de fortes chances d’être reprise sur différents sites. Il ne vous reste plus qu’à faire une recherche inversée sur Google Images, trouver sur quels sites se trouve votre infographie, et demander au site d’ajouter un lien vers votre site web pour créditer votre travail. Vous avez gagné un backlink supplémentaire.

 

5 – Dans la tête de vos clients 

Prenez le temps de vous mettre à la place de vos clients. Quelles sont les questions qu’ils se posent ? Google devient de plus en plus conversationnel, avec la recherche vocale, les internautes font de plus en plus de recherches sous forme de questions.

 

L’algorithme rankbrain de Google cherche à comprendre ce que désire vraiment l’internaute, pour cela, il n’analyse pas le contenu des pages, mais le comportement des visiteurs sur les sites.

 

En suivant ce raisonnement, vous devez plutôt créer du contenu qui plaît à vos visiteurs, et pas seulement à Google. Sacrifier la qualité de votre contenu pour faire plaisir à Google (en bourrant de mots clés par exemple) ne fonctionnera pas sur le long terme.

 

Rankbrain va mesurer combien de temps passent les internautes sur votre site et cela va influer sur votre positionnement. Répondez donc à des questions de façon qualitative, donnez ce que l’utilisateur attend, et Google vous récompensera.

 

6 – Du contenu social

Les réseaux sociaux prennent de plus en plus de place dans nos vies, 85%  du temps passé sur un mobile est destiné aux applications. Et nous connaissons bien les applications les plus utilisées: elles s’appellent Facebook, Instagram, Snapchat, LinkedIn, YouTube…

 

Le contenu est de moins en moins consulté sur le web, et encore moins sur les ordinateurs. Le SEO a toujours sa part du travail à faire, mais de nouveaux canaux d’acquisition de trafic font leur apparition.

 

Lorsque vous décidez de créer du contenu sur votre site web, posez-vous ces questions:

  • Vais-je générer du clic sur les réseaux sociaux ?
  • Est-ce que ma communauté va montrer de l’intérêt ?
  • Puis-je atteindre un plus grand public avec ce contenu ?
  • S’agit-il d’un article à fort potentiel viral ?

 

Ne faites pas simplement du contenu pour Google, faites du contenu pour les personnes qui vous suivent. Engagez avec votre communauté, produisez du contenu que les internautes attendent de vous.

 

7 – La vidéo et le contenu multimedia 

La vidéo est annoncée par beaucoup d’experts comme le futur d’internet. Avec l’avènement du haut débit et des écrans haute résolution sur les plus petits appareils, la vidéo prend de plus en plus de place sur les fils d’actualités.

 

On sait déjà que créer du contenu sur YouTube participe au ranking de votre site web. Publier du contenu vidéo dans vos articles vous permet également de garder plus longtemps vos visiteurs sur votre site, et ça, l’algorithme rankbrain apprécie.

 

YouTube s’utilise bien souvent comme un moteur de recherche, et non comme un réseau social. Les internautes cherchent des avis sur des produits, des démos de services, des tutoriels pour réaliser des travaux, des avis sur des restaurants etc.

 

Si vous avez du contenu sur votre site, avez-vous pensé à décliner ces articles sous forme de vidéos ? Vous pourriez engager avec de nouvelles personnes sur les réseaux sociaux, vous pourriez améliorer votre positionnement sur YouTube et atteindre de nouvelles cibles.

Toutes ces techniques sont à utiliser pour améliorer votre ranking sur Google. Il ne faut pas juste en choisir une et croiser les doigts, le référencement en 2018 est indispensable pour assurer la pérennité de son entreprise. Chez Phylae nous savons mettre en place les différentes stratégies SEO pour vous assurer une grande visibilité sur le web. Nous concevons des stratégies de contenu cohérentes avec l’ensemble de la campagne marketing (que ce soit avec la publicité ou les réseaux sociaux).

 

Vous souhaitez attirer de nouveaux prospects et étendre votre portée sur le web ? Contactez Phylae et découvrez le potentiel caché de votre entreprise sur le web.

Le Guide de Survie de la Start-Up sur le Web

Entrez votre adresse Email pour recevoir l’Ebook gratuitement

* adresse requise

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Nous ne vendons pas votre adresse et la gardons confidentielle.

L’article condensé, pour une lecture en moins de 2 minutes

Le HTTPS

Activez d’urgence l’HTTPS sur votre site, c’est gratuit avec Let’s Encrypt, ou vos places sur Google vont baisser.

 

Cocon sémantique

Rassemblez vos contenus par thèmes pour aider Google à comprendre votre site.

Structure type d’un cocon sémantique

Version Mobile

Plus de 50% des personnes naviguant sur internet le font via un mobile. Aujourd’hui, Google pénalise les sites qui ne sont pas adaptatifs mobiles.

 

Backlinks

Très important pour le référencement, ce sont les liens qui pointent vers votre site. Ils doivent être cohérents. Plusieurs façons pour avoir des backlinks : Réseaux sociaux, infographies (Google Image/Pinterest), contenus vidéo (YouTube), guest-posting sur d’autres blogs, partenariats…

 

Empathie pour vos clients

Google analyse le comportement de vos visiteurs sur votre site, ne vous contentez pas de faire du contenu en quantité. Vous devez produire de la qualité pour que vos visiteurs restent, et interagissent plus. Comprenez et répondez aux questions que votre cible se pose.

 

Le contenu social

Les réseaux sont de bons canaux d’acquisitions de trafic. Ne les laissez pas de côté et poster du contenu pour les personnes qui vous suivent, vous obtiendrez un trafic naturel important ne dépendant pas de Google..

 

Vidéo & Image

Annoncé comme le futur d’internet la vidéo doit être exploitée. YouTube est un moteur de recherche pour les vidéos, il est important de bien se placer dessus. Concernant les images, Pinterest est un moteur de recherche d’image grandissant. Ces deux sources de trafic permettent de ne pas dépendre entièrement de Google. Il est important de diversifier ses sources de trafic !

Recevez les résumés directement dans votre boîte mail

*champs requis

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Nous ne vendons pas votre adresse et la gardons confidentielle.